Get Adobe Flash player

Mise à jour le 29 Mai 2015

NB : Les informations présentées sur ce site sont des données brutes à l'usage exclusif des professions de santé, elles nécessitent des connaissances médicales et statistiques précises pour pouvoir être utilement interprétées et ne peuvent être reproduites ou utilisées sans autorisation. Les patients ou familles qui souhaiteraient en comprendre la signification doivent s'adresser à leur néphrologue référent.

 

Powerpoint

Causes et modalités de sortie (France Métropolitaine) - 2014


La définition du statut adulte/pédiatrique utilise l’âge du patient au début de traitement par dialyse péritonéale : < 16 ans est « pédiatrique », 16 ans et plus est « adulte ». En conséquence, certains patients âgés 16 ans ou plus mais qui ont commencé la DP quand ils avaient 15 ans ou moins ne sont pas représentés dans les courbes pour les adultes.


Causes des arrêts de DP en 2014

Cette courbe présente la répartition des causes d’arrêt de traitement par DP en 2014. Les patients représentés sont tous les adultes ayant arrêté la DP de façon permanente en 2014 (n=1232 patients dans 133 centres en France métropolitaine). Cette repartition des causes d’arrêt demeure stable ces dernières années.


Graph.1.causes sorties

Haut de page


Durée médiane de traitement (mois)

et mode de sortie des patients qui ont quitté la DP en 2014


Cette courbe représente la durée de traitement de DP pour les patients ayant arrêtée la DP en 2014 selon la cause d’arrêt. Elle doit être interprétée avec la courbe précédente qui résume l’importance relative de chaque cause d’arrêt. Afin de permettre une comparaison et de la mesure centrale et de l’étendue de la durée, cette dernière est résumée au travers de la médiane (cercle bleu), divisant les patients en deux groupes de taille égale (50% en dessous, 50% au dessus). Le 5e centile (cercle noir à gauche) et le 95e centile (cercle noir à droite) représentent respectivement les 5 % sortis les plus tôt et les plus tardivement pour chaque cause étudiée. 90% des patients sont donc inclus entre ces deux valeurs. Les "arrêts volontaires" regroupent les interruptions léthales de traitement probablement en rapport avec la décision volontaire des sujets ou d'un tiers de confiance dans les cas de soins palliatifs. Les patients et les centres représentés sont les mêmes que pour la graphique « Cause d’arrêt de DP en 2014 ».

Graph.2.duree par cause sortie

 

Haut de page


Causes des transferts en hémodialyse

Ce graphique présente la répartition des causes de transfert en hémodialyse en 2014. Les patients représentés sont ceux de France Métropolitaine ayant reçu au moins un jour de DP en 2014, quelle que soit la durée antérieure de traitement, et ayant ensuite commencé en 2014 un traitement d’hémodialyse de façon permanente (n=444). Les centres représentés sont ceux de la France Métropolitaine ayant participé au RDPLF en 2014 et qui avaient au moins un patient transféré en hémodialyse en 2014 (n=111 centres). Par rapport à 2013, bien que faibles les pourcentages de sorties pour intolerance psychologique et incapactié patient ont doublé : 6,2 % et 3,2 % respectivement en 2014 versus 3,4 % et 2,4 % en 2013). Sur cette analyse simple il n’est pas possible de dire si la difference est significative mais elle méritera d’être confirmée ou infirmée par une analyse plus fine.

Graph.3.cause transfert HD

 

Haut de page


Durée médiane de traitement (mois) et causes de transfert des patients en 2014

Ce graphique représente la durée de traitement de DP pour les patients transférés en hémodialyse en 2014 selon la raison de transfert. Elle doit être interprétée avec la courbe précédente qui présente l’importance relative de chaque cause de transfert en hémodialyse.  Les durées sont résumées à travers la médiane, le 5e centile et le 95e centile pour permettre une comparaison de la mesure centrale et de l’étendue des durées pour chaque cause de transfert. Les définitions et l’interprétation de ces valeurs sont décrites ci-dessus. Les patients et les centres représentés sont les mêmes que pour le graphique « Cause de transfert en hémodialyse en 2014".

Graph.4.duree par cause transfert HD

 

Haut de page


Causes des décès en dialyse péritonéale

Ce graphique présente la répartition des causes de décès des patients sous DP en 2014. Les patients représentés sont ceux de France Métropolitaine ayant reçu au moins un jour de DP en 2014, quelle que soit la durée antérieure de traitement, et qui sont décédés en 2014(n=482). Les centres représentés sont ceux de France Métropolitaine ayant participé au RDPLF en 2014 et qui avaient au moins un patient décédé en 2014 (n=109). Le pourcentage de décès pour cause de péritonites avait diminué déjà en 2013, et diminue encore en 2014 (1,,2% des causes versus 2,4 % en 2013).

Graph.5.cause deces

 

Haut de page