Get Adobe Flash player

Mise à jour le 29 Mai 2015

NB : Les informations présentées sur ce site sont des données brutes à l'usage exclusif des professions de santé, elles nécessitent des connaissances médicales et statistiques précises pour pouvoir être utilement interprétées et ne peuvent être reproduites ou utilisées sans autorisation. Les patients ou familles qui souhaiteraient en comprendre la signification doivent s'adresser à leur néphrologue référent.

Pour télécharger la version Powerpoint, cliquer ici

Principaux résultats, préliminaires du module insuffisance cardiaque du RDPLF

(Adultes, France Métropolitaine et Belgique) -

Année 2016



Avant propos

Ce module optionnel à été créé dans la base de données du RDPLF début 2012. Il fait suite au travail de réflexion du groupe de de travail initial qui a définit les principale rubriques du formulaire de recueil (celui ci peut être demandé au secrétariat). Le but de ce module est de suivre prospectivement la prise en charge des patients insuffisants cardiaques en dialyse péritonéale.

Les données suivent qui sont naturellement préliminaires et à interpréter avec une grand prudence compte tenu du faible nombre de patients inclus. Elles sont plus à considérer comme une indication qu'un fait acquit et vérifié.

 Compte tenu du faible nombre de patients encore inclus et de la participation de Bruxelles, nous regroupons les résultats de Belgique et France.

Ce module étant spécifiquement destinés aux patients insuffisants cardiaques leur profil et mode de sélection diffèrent de la population générale en DP.

 

Taux de participation et inclusions de 2012 à 31/12/16

Au 31 décembre 2016,  34 centres, de France et Belgique, avaient inclu 190  patients :

A noter : dans le module principal durant la même période : 1019 patient ont une insuffisance cardiaque congestive signalée dans la composition de l’indice de Charlson. 427 patients ont comme diagnostic principal Syndrome cardio rénal.Tous les patients présentant une insuffisance cardiaque dans le module principal ne sont donc pas inclus dans le module cœur. Une étude approfondie nécessitera de considérer à la fois les résultats détaillés du module cœur, représentant peut être une population sélectionnée particulière et l’ensemble des insuffisants cardiaques signalés dans le module principal.

 Pourcentages de patients pris en DP dans le module principal avec le diagnostic d'insuffisant cardiaque. On observe une augmentation régulière d'indications de la DP pour Syndrome Cardio rénal. Cela explique qu'ils soient pris le plus souvent avec des DFGe élevés.

EvolutionNbSCR

 Le nombre de patients inclus dans le module coeur (voir courbe ci dessous) est moins important mais en augmentation régulière :nbincluCoeur

Profil des patients inclus dans le module coeur de 2012 à 31/12/16

  • Age 74 ans
  • Hommes 77 % (56 % dans le reste de la base de données)
  • Solutés prescrits :
  • DPCA : 88 %,
  • Icodextrine : 87 %
  • Volume Dialyse/24 h :4,8 L
  • DFGe moyen à l’inclusion: 22 ml/mn
  • Assistance : IDE 74,1 %, famille 8,6 %, Autonomes : 17,3 %
  • 74 % sont classés NYHA III ou IV

Comorbidités des patients inclus dans le module coeur de 2012 à 31/12/16

comorbiditeCoeur

Premiers résultats dans module cœur du RDPLF

  • A 1 an :
  • Augmentation FEVG de 10 % : 37 %
  • Volume dialysat 2e bilant : 4,6 L
  • Taux de décès 1 an : 20 % (rapport entre nombre de décès et nombre de patients soumis au risque au moins 1 an)
  • 54 % baissent leur CRP
  • 57,6 % baissent leur BNP, 50,8 % baissent la proBNP
  • 64 % augmentent leur indice de masse corporelle.

Survies technique et malade des patients inclus dans le module coeur

 La survie technique ( les transfers en HD et les décès étant inclus) de cette population à haut risque n’est pas différentes de la moyenne de l’ensemble des patients traités dans le registre ; cela s’explique parce que le choix de la DP a été fait comme indication spécifique de la prise en charge cardiologique. La survie patient médiane est par contre plus faible en raison de la gravité particulière de cette population ; néanmoins pour une vraie comparaison ces  patients auraient dû être appariés aux patients de la base de données non cardiaques et de même âges, ce qui n’a pas été fait ici.Il faut remarquer enfin le pourcentage plus élevé de diabétiques que chez les autres malades inclus dans le RDPLF.

survieCoeur

Taux d'infections péritonéales :

  • Les patients du module principal dont l’indice de Charlson comporte l’item insuffisance cardiaque congestive ne différent pas de la population générale en risque infectieux: 1 péritonite tous les 38 mois
  • Ceux inclus dans le module coeur ont un taux plus bas à 1 épisode tous les 44 mois.