Get Adobe Flash player

DIALYSE PERITONEALE

377

 

Deux techniques au choix

 

La technique de jour s'appelle la DPCA : Dialyse Péritonéale Continue Ambulatoire

La technique de nuit s'appelle la DPA : Dialyse Péritonéale Automatisée

La DPCA

La DPCA est pratiquée 2 à 4 fois par jour, 7 jours sur 7, en fonction des besoins d'épuration de votre organisme.

Elle se déroule en trois phases :

Une poche de dialysat accrochée à une potence déverse par gravité un volume de 1 à 3 litres, dans l'abdomen selon votre corpulence. C'est la phase d'infusion. Elle dure 10 minutes.

la cavité péritonéale est en permanence remplie de dialysat. C'est la phase de stase pendant laquelle s'effectuent les échanges, d'une durée variable de 3 à 12 heures.

Le drainage se fait lui aussi par gravité dans une poche vide en position basse. Cette phase dure 20 minutes. Elle permet l'évacuation du liquide.

Les poches sont déconnectables entre deux échanges. Vous ne porterez que votre cathéter qui est protégé par un simple pansement. Vous pouvez donc pratiquer des activités normales telles que la natation.

Les poches de dialysat sont stériles. Leur manipulation impose des règles strictes d'hygiène et d'asepsie.

dpca

La DPA

La DPA est pratiquée la nuit pendant 8 à 12 heures, généralement 7 nuits sur 7, ou bien 6, voire 5 nuits sur 7 selon le besoin d'épuration de l'organisme. Vous êtes connecté(e) la nuit à votre machine qui va assurer la dialyse pendant votre sommeil.

  • Avant le coucher, vous connectez votre prolongateur à une ligne reliée à plusieurs poches de dialysat (5 litres) en respectant toujours les protocoles spécifiques.
  • La machine ou cycleur va selon un programme défini, assurer les remplissages et vidanges de la cavité abdominale.
  • Un volume de 10 à 20 litres de dialysat est échangé au cours de la séance.
dpa