Get Adobe Flash player

Mise à jour le 29 Mai 2015

NB : Les informations présentées sur ce site sont des données brutes à l'usage exclusif des professions de santé, elles nécessitent des connaissances médicales et statistiques précises pour pouvoir être utilement interprétées et ne peuvent être reproduites ou utilisées sans autorisation. Les patients ou familles qui souhaiteraient en comprendre la signification doivent s'adresser à leur néphrologue référent.




 

Anémie (France Métropolitaine) - Année 2014


Ce module fait partie des modules optionnels ; il a été introduit dans la base de données en 2005. Les analyses sur le traitement de l'anémie antérieurement à cette date étaient réalisées sur le module Dialyse et donc parfois sur des populations de patients et des centres légèrement différents. Au total, 9467 bilans anémie chez 2115 patients de 50 centres ont été réalisés depuis le début (dont 8871 bilans chez 1926 Français dans 43 centres.
En 2014, 920 bilans ont été réalisés chez 358 patients sur -17 centres de France métropolitaine, - 51 bilans chez 29 patients dans 3 centres Belges et 13 bilans chez 13 patients d’un centre du Maroc qui participent régulièrement à ce module.
Compte tenu du nombre de patients et centres peu réprésentifs de l’ensemble de la base de données les chiffres qui suivent doivent être interprétés avec prudence ; il représentent néanmoins les pratiques des centres par définition les plus concernés par cet aspect de la prise en charge.

Répartition des taux d'hémoglobine


Seul le dernier examen de 2014 a été pris en compte pour chaque patient. Les patients sans et sous EPO sont inclus. La répartition des taux d’hémoglobine par rapport à 2013 est très différente avec un pourcentage plus élevé d’hémoglobine plus basses qu’en 2013


Graph.1.hemoglobine

Sur la courbe ci dessous seuls sont inclus les patients sous EPO. Par rapport à 2013 on remarque une augmentation du pourcentage de patients entr 10 et 12 grammes(50 %), mais également un pourcentage plus élevé de patients avec un taux d’hémoglogine inférieur à 10 (22,4 % au lieu de 14,3 % en 2013

 Graph.1bis.hemoglobine sous EPO


Haut de page

Traitement de l’anémie par Fer et Erythropoiétine


Seul le dernier examen de l'année 2014 a été pris en compte pour chaque patient et nous n’avons retenu que les dossiers pour lesquels nous avions une information complète concernant le traitement par Fer et Erythropoietine. Par rapport aux années précédentes, le pourcentage de patients recevant à la fois de l’EPO et du fer à augmenté à 33,9 % contre 28,8 % en 2013. L’utilisation de l’EPO seul a aussi augmenté et ce sont les patients sans fer ni EPO qui on le plus diminué passant de 34,3 % en 2013 à 14,5 % en 2014.

 

Graph.2.traitement fer epo

Haut de page



 

Fréquence des injections des agents stimulant l'érythropoiese

 

Graph.3.frequence epo inject

 

Haut de page